Réalisations - Béton

Pas japonais

Une allée de pas japonais est constituée de dalles de pierre, de béton ou de bois traversant une pelouse, un parterre de plantes ou un plan d’eau. Empruntés aux maîtres japonais de l’art des jardins, ils participent à la composition d’un jardin en attirant le regard et en créant un environnement apaisant.

Les pas japonais que j’ai réalisés sont en béton rehaussé de galets.

Avant de commencer, j’ai arraché la bande de gazon où j’avais décidé d’installer les dalles. J’ai ensuite marché le long de cette allée en comptant mes pas pour connaître le nombre de dalles à fabriquer.

1ère étape : fabrication des moules

Il me restait un morceau de roofing en bitume (revêtement imperméable utilisé pour couvrir les toits et terrasses) dans le fond de mon jardin. On trouve des bandes de bitume en rouleau dans le commerce.

J’ai découpé des bandes de ± 10 cm de largeur, suffisamment longues pour former un cercle dont le diamètre est un peu plus grand que la longueur d’un pied d’homme.

J’ai chauffé les deux bouts de chaque bande ensemble avec un chalumeau.

2ème étape : remplissage des moules

Le béton que j’ai préparé était composé de 1/3 de ciment, 1/3 de sable, 1/3 de gravier et d’eau. Dans certains tutoriels, je vois qu’on met un grillage au milieu. Pour moi, ce n’est pas nécessaire car la dalle est assez épaisse (10 cm) et le mélange contient du gravier.
Le béton ne doit pas être trop liquide.

3ème étape : décoration du béton

Avant de préparer mon béton, j’ai pris le temps de choisir les galets et de les disposer sur le sol pour créer des dessins.

Je les ai ensuite enfoncés dans le béton. Si celui-ci est trop liquide, il vaut mieux attendre car les galets risqueraient de s’enfoncer complètement !

Une fois que le béton avait pris, j’ai enlevé les bandes de bitume.

Avant de les poser dans le jardin, je les ai enduits avec un produit d’étanchéité. Je l’ai fabriqué moi-même : 100 ml de silicone pour 1L de White Spirit. Ce n’est pas très écologique, j’en conviens, mais je n’ai pas trouvé de recette bio sur le net.

4ème étape : pose des pas dans le jardin

J’ai creusé des trous ronds le long de l’allée, profonds de 15 cm et un peu plus larges que les pas. Je les ai remplis de sable sur une hauteur de 5 cm. La malléabilité du sable permet de stabiliser les dalles.

Après m’être assurée qu’ils étaient à niveau et ne bougeaient plus, j’ai rebouché l’espace autour des pas japonais.

Pour éviter que les mauvaises herbes ne poussent autour, j’ai planté des couvre-sols.
Et voilà le résultat !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *