Sommaire
Accueil
Le Combat de l'Amour - essai
Réflexions personnelles
Expériences personnelles
Textes choisis
Remèdes naturels aux 1000 vertus
Enquêtes santé
Peintures
Poèmes - La rime à tout prix
Liens
Livre d'or

Enquêtes santé
Manger sain, équilibré et éthique
Le rapport Magnésium - Calcium - Phosphore
Les huiles et graisses de cuisson
La glutathion et le sélénium
Nous sommes trop acides
Les maux du foie et de la vésicule biliaire
Les maux des poumons
Les maux de l'estomac
Les maux des reins
Les maux des intestins
Les maux du coeur
Nous sommes trop acides

L’équilibre est essentiel à la vie !

Un organisme qui n’est pas équilibré est susceptible de développer des maladies. L’alimentation et les habitudes de vie que nos décideurs-manipulateurs économiques ont forcé les consommateurs des pays industrialisés à adopter de manière insidieuse sont très largement acidifiantes.


L’EQUILIBRE ACIDO-BASICO :

Tout composé chimique contenant de l’hydrogène est dit acide, neutre ou alcalin (basique) dépendamment de sa concentration en ions hydrogène positifs (H+). Celle-ci est exprimée au moyen du symbole pH qui signifie le potentiel ou la force en ions hydrogène positifs. Le pH varie de 0 à 14, le chiffre 7 représentant le point neutre ou l’équilibre.
En bas de 7, la concentration en ions hydrogène positifs est de plus en plus forte: c’est de plus en plus acide. En haut de 7, elle est de plus en plus faible: c’est de plus en plus alcalin (basique). Comme l’échelle du pH est basée sur un calcul logarithmique, l’acidité ou l’alcalinité augmente ou diminue de 10 fois par unité. Par exemple, si la salive a un pH de 6,4, elle est 10 fois plus acide qu'une salive de pH 7,4 (considéré comme normal) et si son pH est de 5,4, elle est 100 fois plus acide.

La majorité des gens ont un pH corporel moyen trop acide !


EXCES D'ACIDITE - CAUSES :

Un terrain biologique (corps) devient acidifiant en raison de :
  • la dénaturation des aliments par raffinage (farine blanche, sucre blanc, huile, céréales, etc.) ;
  • la consommation trop grande de viande ;
  • les légumes cultivés à coup d’engrais chimiques sur un terrain épuisé ;
  • une mauvaise digestion des aliments acides ne permet pas de profiter des sels alcalins qu’ils contiennent (ex : l'acide citrique qui se trouve dans les fruits doit être neutralisé à l'aide des sels alcalins que le corps possède en réserve afin de pouvoir assimiler les sels alcalins qui se trouvent dans les fruits) ;
  • le surmenage, le stress, le manque de sommeil qui empêchent le corps de neutraliser et d’éliminer les acides qu’ils produisent (les toxines de la fatigue » sont des toxines acides) ;
  • une respiration inadéquate : empêche l'élimination par les poumons de l'acide carbonique et produit un terrain acide ;
  • pas assez d’exercices physiques -> un excès de sédentarité provoque une accumulation / mauvaise élimination des déchets acides produits naturellement par notre métabolisme cellulaire ;
  • un mauvais métabolisme des aliments provoque des déchets et une consommation/élimination des ressources alcalines (sels minéraux).
  • la fatigue et le stress. Les toxines de la fatigue sont des toxines acides. Plus quelqu'un stress inutilement, plus son terrain s’acidifie.

CONSEQUENCES D'UN EXCES D'ACIDITE :

Pour nous garder en vie, c’est-à-dire pour retrouver un pH équilibré, le corps a dû emprunter aux dents, aux os et aux organes les minéraux alcalins nécessaires pour neutraliser l’acidité. Il en résulte des carences minérales importantes et par le fait même une déminéralisation des tissus :
  • système immunitaire moins résistant
  • os poreux, fragiles, cassants
  • inflammation des articulations
  • cheveux ternes
  • peau sèche
  • émail des dents fragile / caries
  • Petite précision concernant les caries dentaires :
    C’est l’acidité qui attaque l’émail des dents et non directement les sucres.
    En dégradant les sucres, les bactéries produisent des acides qui diminuent le pH de la plaque dentaire et qui attaquent l’émail des dents.
    Bactéries + glucides acidité carie dentaire
    Il faut donc faire attention à :
    - la concentration en sucres d’un aliment -> acidité
    - la façon de consommer les aliments : si un aliment sucré est grignoté fréquemment ou siroté longtemps, le temps d’exposition des dents à un bain acide augmente.
    - aux aliments acides tels que les boissons gazeuses, les boissons aux fruits et les jus de fruits qui ne possèdent pas la propriété, comme les fruits frais, d’augmenter la production de salive laquelle neutralise l’acidité des aliments.
    - particulièrement au Coca Cola : non seulement il contient du sucre (sucre + bactéries = acidité) mais il contient aussi de l’acide phosphorique qui diminue le ph du breuvage.
    D’après ma dentiste consultée récemment, le coca light est pire que le coca "normal" : le sucre serait remplacé par un ajout d’acide phosphorique en plus de l’aspartame.
  • muqueuses respiratoires plus sensibles aux allergies et aux infections
  • insuffisance rénale

  • En ce qui concerne l’insuffisance rénale, l’ingestion de coca en augmente le risque en raison du fort taux d’acide phosphorique qu’il contient :
    L'acide phosphorique, incorporé au taux de 0,05% [d’après Kousmine, il a été récemment augmenté à 0.07%], confère au Coca un pH de 2,3 [d’après Kousmine, il serait donc plus bas]. Il faut savoir cependant que l'ingestion répétée d'acide phosphorique est connue en médecine pour entraver le fonctionnement des reins et favoriser les calculs rénaux. Des chercheurs américains ont interrogé 500 personnes pour lesquelles une insuffisance rénale avait été récemment diagnostiquée et ont constaté à partir de la description de leur régime alimentaire qu'à partir de deux verres de coca, le risque d'insuffisance rénale est multiplié par deux. Il en est de même avec le coca "light". En revanche, aucune association n'a été trouvée avec les autres sodas, ce qui renforce la suspicion à l'encontre de l'acide phosphorique.

COMMENT RETABLIR L'EQUILIBRE ACIDO-BASIQUE ?
  • Par une réforme alimentaire, c’est le point le plus important. C’est d’abord par les aliments que les acides pénètrent dans le corps. L’alimentation sera surtout composée d’aliments alcalins : légumes crus à volonté, légumes cuits, en jus, en soupe, pommes de terre, amandes. Les viandes rouges, les gras saturés, les sucres, les produits laitiers, l’alcool, le café et le thé, sont à consommer avec restriction.
    Liste aliments acidifiants-alcalinisants :
    - http://www.ateliersante.ch/listaliments.htm
    - http://www.dietobio.com
    N.B. L’alimentation à adopter dépend d’une personne à l’autre. Nous n’avons pas tous le même métabolisme, la même façon d’assimiler les aliments, ni le même terrain biologique.
    De même, certains aliments qui sont répertoriés comme étant acidifiants dans certaines listes sont considérés comme alcalinisants dans d’autres, en fonction de la manière dont ils ont été cultivés (bio ou non), conservés, préparés.
    Attention à la "cure de citron". C'est un excellent moyen de corriger une acidose chronique pour un organisme sain, mais elle ne sera pas favorable et aura même l'effet inverse (déminéralisation) chez une personne ayant un métabolisme lent ou faible.
  • Par une alimentation bio : un aliment bio, riche en sels minéraux, est moins acide qu’un aliment pesticidé ;
  • Par une alimentation crue : la cuisson diminue, voire détruit les sels minéraux qui sont alcalinisants ;
  • Eventuellement par une supplémentation alimentaire adéquate, incluant une base de calcium et de magnésium. Certains suppléments alimentaires sont des sources non négligeables de nutriments alcalins.
  • Par une bonne élimination rénale et intestinale. C’est la raison pour laquelle une à deux cures de désintoxication par année font partie d’un bon programme de prévention.
  • Par l’exercice physique et l’utilisation du sauna ou du bain chaud, car l’élimination des acides par la peau se fait en provoquant des sudations plus abondantes.
  • En respirant pleinement pour bien s’oxygéner les poumons : beaucoup d’acides peuvent être brûlés si l’oxygénation des tissus est meilleure. Pourquoi pas une bonne marche au grand air !
  • En évitant drogues et excitants
  • En évitant tout stress inutile
  • Par un bon sommeil réparateur ;-)
S’éloigner de la maladie en s’éloignant des sources d’acidité. Malgré sa simplicité, cette thérapeutique est efficace, car elle s’attache à la racine du mal.


Références :
http://www.alternativesante.com
http://www.onpeutlefaire.com/forum
http://www.ateliersante.ch/acide-base.htm
http://www.hygienisme.org
http://www.bioperfection.com
http://www.chu-sainte-justine.org/documents/Pro/pdf/Bons-aliments-bonnes-dents.pdf
http://fr.wikipedia.org/wiki/Coca-Cola