Sommaire
Accueil
Le Combat de l'Amour - essai
Réflexions personnelles
Expériences personnelles
Textes choisis
Remèdes naturels aux 1000 vertus
Enquêtes santé
Peintures
Poèmes - La rime à tout prix
Liens
Livre d'or

Remèdes naturels aux 1000 vertus
L'élixir du Suédois
Le vinaigre de cidre
Le chlorure de magnésium
Le silicium organique
Les bains dérivatifs
L'huile de pépins de pamplemousse
Les jus verts
L'achillée millefeuille
Le millepertuis
Le souci officinal
La pomme de terre
L'ail
L'amande
L'aloès
L'aloès
Riche en vitamines, minéraux, acides aminés et enzymes, l’aloe vera peut être considérée comme une plante miracle.
Il est aujourd’hui prouvé que le gel guérit beaucoup de petits maux quotidiens tels que piqûres d’insectes, brûlures, coupures, mais aussi eczéma et psoriasis. Il prévient et soigne les entorses, les foulures, les tendinites et autres accidents. Sous forme de jus, il nous offre un étonnant complément alimentaire tonique et vivifiant, il est un bon régulateur du transit intestinal, facilite la digestion, active l’irrigation sanguine, la circulation lymphatique, les fonctions rénales, hépatiques et biliaires, atténue les douleurs arthritiques et rhumatismales. Comme traitement de fond de l’hépatite, de l’asthme et des maladies de peau, certains disent qu’il n’y a rien de mieux.
Les femmes en font des masques de beauté, des crèmes de jouvence, des shampooings ou des lotions capillaires.

L'aloe contient :
  • Vitamines : A, B1, B2, B3, B6, B12, C, E , Choline
  • Minéraux : Fer, Calcium, Zinc, Potassium, Manganèse, Magnésium, Cuivre, chlore, chrome, lithium, phosphore, sodium
  • 18 acides aminés dont 9 des plus importants
  • Enzymes : acide phosphatase-amylase, bradykinase, catalase, cellulase, lipase, etc.
  • Agents naturels tels que les saponines qui ont des propriétés antiseptiques et les anthraquinones qui ont des effets antibiotiques, antiviraux et anti-inflammatoires.
Pour plus d’informations, je vous conseille le blog de Raffa :http://raffa.grandmenage.info où vous trouverez également d’autres liens très intéressants sur le sujet.

Le père Zago en a fait une potion qui mérite que j'en parle :
Alors que l’industrie de l’aloe vera faisait la promotion de cette plante, une autre variété, proche cousine de l’aloe vera, l’aloe arborescens, est mon secret pour guérir, presque tout, beaucoup plus puissante, plus active, et plus vigoureuse.

L’aloe arborescens est d’origine africaine. On trouve déjà des références à ses vertus thérapeutiques dans l’Egypte ancienne. On l’utilisait alors pour les coupures, brûlures, irritation de la peau.

Il y a deux qualités rares : c’est un anti-inflammatoire et un antiseptique. Mais ses qualités ne s’arrêtent pas là.
Il stimule le système immunitaire et les processus de régénération des tissus (peau, muqueuse etc.)
D’une façon générale, tout ce qui est lié à la peau bénéficie de l’utilisation de l’aloe arborescens. Les yeux sont une extension de la peau, l’estomac, les intestins aussi, les cheveux, les muqueuses de nombreux organes, etc.
Enfin, de nombreux cas rapportent des vertus thérapeutiques en cas de cancers.
Son cousin l’aloe vera a été approuvé en 1991 par le département d’agriculture des Etats-Unis comme traitement adjuvant des fibrosarcomes (un cancer des muscles)… pour les chiens et chats ! L’aloe arborescens, lui, a été étudié scientifiquement chez la souris soumise à de telles puissances de rayons X que cela produisait des brûlures. L’effet protecteur et régénérateur de l’aloe arborescens a pu être démontré.
L’aloe arborescens est extrêmement populaire au Japon.
Il y est utilisé pour traiter de nombreux problèmes de santé.
Mais ce n’est que récemment qu’une étude a démontré son efficacité sur l’hépato carcinogenèse. On le sait, le cancer du foie est le plus souvent un arrêt de mort.
L’étude menée in vivo et in vitro démontre que non seulement la prise d’aloe arborescens diminue le nombre de cellules cancéreuses, mais qu’elle est utile pour prévenir ce cancer grâce à son pouvoir inhibiteur sur la naissance et le développement des cellules cancéreuses.
Au Brésil, dans la région de Saint-Antoine de Pouso Novo (Rio Grande do Sol), les autochtones utilisent l’aloe arborescens pour guérir le cancer. Un moine franciscain, Frei Romano Zago, en ayant entendu parler, l’expérimenta dès 1988 et, devant les nombreux cas de guérison, écrivit un livre sur ses expériences.

Son ouvrage, "Cancer tem cura" (On peut guérir le cancer), qui en est à sa 25e édition, fait état des effets positifs suivants, vérifiés par l’auteur :
Aigreur ou acidité d’estomac
Gastrite
Ulcère peptique
Yeux chassieux
Cors
Furoncles
Pellicules
Rhumatismes
Arthrite
Polypes intestinaux
Polypes utérins
Stimulant de l’appétit
Régulateur de la menstruation
Sueurs nocturnes
Augmentation de la performance sexuelle chez l’homme de plus de 40 ans
Respiration plus aisée chez l’asthmatique
Paralysie
Surdité
Constipation
Elimine les champignons
Normalise le cholestérol
Normalise la tension
Combat la calvitie
Sinusite
Lupus
Herpès simplex
Psoriasis
Epilepsie
Pied d’athlète
Renforce les ongles
Hyperplasie bénigne de la prostate
Acné
Rhumes
Indigestions
Mauvaise haleine
Ulcères variqueux
Ulcères à la rétine
Toxoplasmose dans l’œil
Perte de l’odorat

La recette originale des Franciscains, utilisée non seulement au Brésil mais aussi en Italie et au Portugal, est la suivante :
  • 500 gr de miel pur
  • 40 à 50 ml d’eau de vie, cognac ou whisky (boisson distillée, non fermentée)
  • Feuilles d’aloe arborescens : 2 ou 3 feuilles ou plus de manière à atteindre un mètre de long en les plaçant en file indienne.
Conserver au réfrigérateur dans une bouteille de verre foncé.

Posologie : 1 cuiller à soupe 10 à 20 minutes avant les 3 principaux repas. Agiter fermement le flacon avant de s’en servir.
Le traitement courant consiste à utiliser une bouteille. Si les résultats ne sont pas probants, répéter le traitement après un intervalle de 3 à 7 jours.
En cas d’insuccès, recommencer encore après un intervalle de 3 à 7 jours, mais en doublant la dose : 2 cuillers à soupe avant chaque repas.

On peut remplacer l’alcool par du jus de citron (200 gr de feuilles d’aloe arborescens, 200 gr de jus de citron bien frais, 3 à 4 cuillers à soupe de miel pur de qualité). Eviter de fabriquer des quantités supérieures à ½ litre pour toujours consommer le produit frais.

John Ellis (extraits du livre téléchargeable gratuitement sur http://www.club-positif.com)
Dans la recette originale du Père Zago, il dit qu’il est important d’en prendre une cuiller à soupe à jeun le matin et une le soir, plutôt qu’une avant chaque repas, pour permettre aux pepsines d’entrer en action et de diffuser la préparation jusqu’aux extrémités du corps. La cure dure habituellement 10 jours. On peut procéder à une deuxième cure et une troisième suivant la gravité de son état. Le remède opère un nettoyage complet de l’organisme grâce à l’action des trois ingrédients : l’alcool sert de dilatateur des vaisseaux sanguins et permet ainsi au miel et à l’aloe d’atteindre les zones les plus lointaines de notre corps, l’aloe constituant un agent important de régénération et de cicatrisation. En l’espace de 10 jours, le sang s’est lentement purifié et l’organisme a retrouvé un état de fonctionnement normal.


Une variante : le vin d'aloès
Le père Czeslaw Andrzej Klimuszko, mort dans les années 70, était un personnage célèbre dans toute la Pologne. A la fois radiesthésiste, magnétiseur, homéopathe et phytothérapeute, ce thaumaturge publia plusieurs livres de recettes empiriques et de principes d'hygiène de vie.
A propos de l'Aloès,[...], je vous transcris ci-après la recette du père Klimuszko très proche de celle du père Romain de Bethléem:
Cueillir une feuille d'un aloès adulte (âgé de 5 ans). L'entreposer à plat durant 5 jours dans un endroit sombre, frais et aéré, enroulé dans du papier de journal. Le 6e jour, débarrasser la feuille de ses épines, la couper par le milieu et en recueillir le gel translucide (parenchyme) qui se trouve au centre, dans un pot (de verre ou de terre). Le mélanger à l'aide d'une spatule de bois à un volume équivalent de miel naturel. Ajouter du bon vin rouge pour en faire un sirop. (On peut étendre le mélange moitié miel et moitié gel d'aloès pur du même volume de vin.)
Fermer le bocal à l'aide d'un couvercle de liège ou de terre. (Ne pas le fermer hermétiquement). Laisser macérer le sirop durant douze jours avant de le consommer.

Cure de 3 semaines.
  • Première semaine: une cuillère à thé à jeûn avant les 3 repas de la journée.
  • Deuxième semaine: une cuillère à entremet à jeûn avant les 3 repas de la journée.
  • Troisième semaine: une cuillère à soupe à jeûn avant les 3 repas de la journée.
Source : Mme Grazyna Gerlicz-Silly
Correspondante à Paris de Nieznany Swiat (Varsovie)
http://schwmarc.club.fr/aloe06tem.html