Sommaire
Accueil
Le Combat de l'Amour - essai
Réflexions personnelles
Expériences personnelles
Textes choisis
Remèdes naturels aux 1000 vertus
Enquêtes santé
Peintures
Poèmes - La rime à tout prix
Liens
Livre d'or

Réflexions personnelles
Le stress
L'importance de la sexualité
Lettre à l'humanité
L'amour sur le terrain
Exprimer sa colère, c'est naturel, c'est sain
La pitié, ce sentiment si destructeur
Le sentiment d'être victime
Redevenir Yang
Juger, est-ce bien, est-ce mal ?
La Loi universelle de Compensation
Le couple d'hier, d'aujourd'hui et de demain
Comment arriver à l'harmonie sur Terre ?
Nous et nos parents
Retour à l'androgyne primordial
La musique trance (réflexion de Joaquim de Sousa)
Retour à l'androgyne primordial - Retour à la fusion du masculin et du féminin
Habituellement représenté sous la forme d'un visage à double face ou d'un corps surmonté de deux têtes, l'Androgyne évoque les deux facettes essentielles de la vie, masculine et féminine ou mâle et femelle. Cependant, sa double signification dépasse la seule distinction des sexes et se rattache à l'état premier de l'être.

Dans "Le Banquet" de Platon, Aristophane tire son discours sur l'amour d'un mythe. Jadis, ne vivaient que des androgynes formés de deux êtres de sexes opposés, accolés l'un à l'autre. Forts de leur double nature, ils voulurent défier les dieux et Zeus décida de punir les androgynes en les séparant en deux. Ils donnèrent naissance aux êtres humains tels que nous les connaissons. Selon Aristophane, l'amour ne serait rien d'autre que le sentiment de nostalgie de notre ancienne nature et une quête désespérée de l'unité perdue. L'union des êtres, ou des contraires, incarnerait une tentative de re-trouver le chaînon manquant à travers la recherche de l'âme sœur.
http://users.belgacom.net/symbolisme/androgynefr.htm

La recherche de l'âme sœur … Est-ce un mythe ? Est-ce un rêve ou une réalité ?

L'Homme n'aime pas s'entendre dire qu'il est la moitié d'une autre personne, du moins à notre époque où tout le monde se dit et se veut indépendant. Et pourtant, il se sent seul sur Terre. Pourquoi l'homme chercherait-il la femme, si ce n'est parce qu'elle est son complément ? Pourquoi la femme chercherait-elle l'homme, si ce n'est parce qu'il est son complément ?
Pour moi la raison est simple (et je ne suis pas la première à le dire, loin de là) : l'être humain est divisé et donc incomplet. Il croit qu'il est seul car il a oublié la fusion d'avec son âme sœur, il a oublié l'androgyne primordial. Mais son cœur le sait et son cœur c'est son âme, le foyer de tous ses désirs ; elle lui fait sentir la nostalgie de son autre " moitié " tant qu'il ne l'a pas retrouvée.

Lorsqu'une âme décide de vivre l'expérience de l'incarnation, c'est-à-dire de la dualité et de la séparation, elle se divise en deux âmes sœurs. Oui, je pense que toutes les âmes se divisent…
C'est au niveau du corps causal, sur le plan mental où naît l'ego, que l'âme androgyne se scinde en deux. C'est là que sont déterminées les vies à vivre pour expérimenter l'individualité dans la séparation. La terre, tout comme une infinité de planètes où la vie physique est possible, est un lieu de procréation, de construction, de matérialisation et donc d'expérimentation, tout à fait approprié pour ce genre d'expérience.

Dans leurs multiples expériences de vie, les âmes soeurs s'incarnent tantôt en homme, tantôt en femme, expérimentant le masculin et le féminin, et vivent sans cesse en quête de leur autre moitié sans laquelle elles se sentent incomplètes. Sur le plan physique, les êtres en sont rarement conscients, tout occupés qu'ils sont à satisfaire leur faux ego, mais leur âme ne perd pas le cap et, pour peu qu'elle ne soit pas réduite au silence, elle leur fait sentir ce petit goût doux-amer de la nostalgie d'un lointain idéal.

Les âmes sœurs ne refusionneront totalement qu'après leurs Retrouvailles sur le plan physique à condition qu'elles aient compris qui elles sont l'une pour l'autre et à condition qu'elles aient accompli l'expérience de la 3ème dimension.

Que ce passe-t-il après la mort physique des deux âmes sœurs ? Sur d'autres plans, les âmes peuvent fusionner, ne former plus qu'un, mais en deçà du plan mental elles restent individuelles. Elles ne se mélangent pas pour former deux âmes différentes. Pendant la vie, une fusion peut également se faire, notamment lors de sorties hors du corps ou pendant le sommeil.

Sur le plan physique, l'union physique est le seul moyen qui leur permette de trouver la plénitude spirituelle. Le Hieros Gamos, ou Mariage sacré en grec, est une cérémonie sacrée, un rite vieux de plus de 2000 ans qui consistait à recréer l'union qui permettait à l'homme et à la femme de rencontrer Dieu. Depuis l'époque d'Isis, les rites sexuels étaient considérés comme des ponts jetés entre la terre et le ciel.

Les âmes sœurs ne se rencontrent pas dans chacune de leurs vies physiques mais lorsque le chemin de ces deux êtres se croise, la relation est toujours intense, voire violente. Ces couples ont du mal à vivre longtemps ensemble car ils ne savent pas qui ils sont l'un pour l'autre et ne sont pas conscients de l'importance de leur rencontre et de la réussite de leur couple. L'intensité de la relation leur fait peur et est difficilement supportable. Ils ne sont tout simplement pas prêts. Leur séparation laisse souvent une déchirure difficilement guérissable.

Tant que deux êtres qui sont âmes sœurs n'ont pas atteint un certains niveau de conscience, ils ne pourront pas se réunifier spirituellement, le but de l'androgynie étant de parvenir à l'unification intérieure avant d'y réussir à deux. Lorsque deux êtres sont parvenus à réunifier leur masculin/féminin intérieurs individuellement, c'est dans leur relation du quotidien où chacun est un miroir pour l'autre que la confrontation masculin / féminin va permettre l'androgynie.
Si l'unification intérieure n'est pas encore complète, la vie de couple avec son âme sœur n'est pas pour autant impossible. Elle est plus difficile car chacun sent ce que l'autre ressent et l'un et l'autre savent que l'incomplétude individuelle est un obstacle à leur réunification à deux. Ils feront tout pour que l'autre retrouve son Moi profond. Ainsi ils dénoueront leurs nœuds ensemble, comprendront leurs miroirs ensemble et s'aideront à tuer leurs démons respectifs.

Jésus et Marie-Madeleine auraient été des âmes soeurs. Ils représentaient le plus haut niveau de l'Union Sacrée. A mon sens, l'exemple de Jésus ne peut être complet sans son complément : le Féminin Sacré. Il nous a montrés non seulement comment arriver à l'androgynie intérieure - par l'Amour - mais il nous a également montré l'exemple en s'unissant à son âme sœur. C'est avec elle qu'il a semé l'énergie du Graal sur Terre.

La quête du Graal n'est autre que la quête de son âme sœur.

Février 2005