Sommaire
Accueil
Le Combat de l'Amour - essai
Réflexions personnelles
Expériences personnelles
Textes choisis
Remèdes naturels aux 1000 vertus
Enquêtes santé
Peintures
Poèmes - La rime à tout prix
Liens
Livre d'or

Poèmes - La rime à tout prix
Le Lémur
La légende de l'oiseau-lyre
L'oie
Le pur-sang
L'ibis
L'alligator
Le furet
La souris
Le hérisson
Le lézard
La tortue
Le vautour
La puce
L'araignée
Le tigre
Le cabot
Le pou
La caricole
La grenouille
Le ver de terre
La limace
Le mille-pattes
Le bourdon
Le lapin
La pintade
Le poulet
Le scarabée
Le morpion
Le cafard
La cigale
La mouche
La mite
Le rat
La fourmi
Le moustique
La vache
L'ne
Le cochon
Le tigre

pour Zoé

Il était une fois une espèce de félin
de sexe masculin
au poil tigré et au museau aquilin
qui, à force de faire le malin,
s’était fait une réputation de margoulin.
Petit déjà, il prenait un plaisir malin
à jouer des tours vilains
au chapelain
de son petit patelin.
Il était hyperactif comme un jeune poulain,
et comme il avait su jouer au plus malin
il avait heureusement échappé au Ritalin.
Faut dire qu’il avait manqué de câlins
car il était devenu très tôt orphelin,
mais il était pas le genre qui se plaint,
et il avait finalement tourné au vilain.
Il se laissa embarquer dans un job à temps plein
comme trafiquant en minéraux cristallins
et avait dû pour ce faire rompre tous ses liens.
En somme, sa vie ne valait pas un fifrelin !
Il commençait à sentir le trop-plein
lorsqu’il reçut un message sibyllin
sur papier vélin
écrit de la main
d’un certain Merlin.
Il devait se rendre au Vieux Moulin
le jour où la lune serait en son plein.
Ce jour-là, Monsieur tigre avait des allures de châtelain
dans son costume trois pièces pur lin
quand il arriva devant la maison de Merlin.
Drelin, drelin !
Un vieil homme aux petits yeux malins
le fit s’asseoir et appela son valet Paulin
qui revint avec thé, biscuits et craquelins.
L’Enchanteur n’alla pas par quatre chemins,
pour lui dire qu’il se trompait de chemin.
En tant que défenseur de la veuve et de l’orphelin
Il se devait de le prendre en main
et de le remettre dans le droit chemin,
celui d’un noble félin
censé représenter Zoé et tous les humains
avec qui il est astrologiquement en lien.
« Un tigre est courageux, impulsif mais pas vilain ;
il est habile de ses mains
et va au-delà du simple coup de main,
parce qu’il a le cœur sur la main.
Toujours maître de lui, jamais plein,
son tempérament galvanise les autres en plein.
De plus, il a de l’humour et est très enclin
aux câlins. »

Notre tigre comprit déjà à mi-chemin
qu’il ne pouvait être à la fois au four et au moulin
et qu’il devait faire un choix, somme toute pas très cornélien,
entre poursuivre son déclin
et retrouver ses vrais instincts félins.
C’est ainsi qu’en un tournemain,
Merlin le débarrassa de son aspect humain
et Tigre entra dans la légende dès le lendemain.