Sommaire
Accueil
Le Combat de l'Amour - essai
Réflexions personnelles
Expériences personnelles
Textes choisis
Remèdes naturels aux 1000 vertus
Enquêtes santé
Peintures
Poèmes - La rime à tout prix
Liens
Livre d'or

Poèmes - La rime à tout prix
Le Lémur
La légende de l'oiseau-lyre
L'oie
Le pur-sang
L'ibis
L'alligator
Le furet
La souris
Le hérisson
Le lézard
La tortue
Le vautour
La puce
L'araignée
Le tigre
Le cabot
Le pou
La caricole
La grenouille
Le ver de terre
La limace
Le mille-pattes
Le bourdon
Le lapin
La pintade
Le poulet
Le scarabée
Le morpion
Le cafard
La cigale
La mouche
La mite
Le rat
La fourmi
Le moustique
La vache
L'ne
Le cochon
La puce
pour Joëlle

Il était une fois une innocente petite puce
pleine de ruses et d’astuces
qui vivait une vie sans cumulonimbus
jusqu’au jour où elle tomba sur une bande de virus
qui lui firent un drôle de laïus
sur les bienfaits des micro-puces
qui peuvent le moins peuvent le plus.
Ils lui secouèrent les puces
tant et plus
qu’elle finit par croire mordicus
qu’il lui faudrait bien ce genre de stimulus
pour rester toujours excitée comme une puce.
Figurez-vous que ces olibrius
lui avaient ébranlé les neurones et même plus
si bien qu’elle avait quitté son sac à puces
et sa maison de Fleurus
où il faisait d’ailleurs trop sale, raison de plus,
et qu’elle avait même changé ses coutumes et us
pour avaler leurs boniments qui ne valaient pas plus
que sornettes de prospectus.
Ils lui avaient confié la mission sans consensus
de se faire passer pour un antivirus
et de saboter les connexions périphériques d’une experte en rébus
qui aimait aussi écrire et même plus.
Elle chercha cette perle rare dans les autobus,
les trains, les abribus,
les écoles et même les marchés aux puces.
Ce fut une certaine Joëlle qui l’intrigua le plus.
Son talent, son intégrité et son honnêteté sans hiatus
lui mirent à l’oreille la puce
et lui firent douter de plus en plus
des vertus des virus
qui lui faisaient en fait jouer à la roulette russe
et tourner mal ni moins ni plus !
Cette Joëlle n'était pas stupide comme ces gugusses
d’êtres humains qui faisaient quasi tous chorus
pour vanter l’utilité des gsm, gps et cartes à puces.
C’est ainsi que sans qu’ils le sussent
Notre pupuce
devint une militante dans la lutte anti micro-puces,
présentes aujourd’hui dans nos cartes à puces
mais peut-être demain sous la peau ou même dans les fœtus !
Elle décida de remercier Joëlle en rameutant de vrais antivirus
pour veiller sur ses écrits et sur tous ses fichiers en sus,
et comme c’était son anniversaire en plus
- mais là attention : motus ! -
elle trinqua à sa santé en buvant une vodka à la russe !